Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 17:20

Notre collègue C Gady nous propose des fiches techniques sur l'évaluation au  formatx pdf ou oppen office (sous forme d'un fichier Zip), niveau lycée mais adaptable en collège (3ème par exemple):

 

Evaluation d'une affiche,

Evaluation d'un dossier écrit,

Evaluation d'un diaporama,

Evaluation  d'un oral 1,

Evaluation d'un oral 2,

Fiche signes et  abbréviations utilisés.

 

 Seulement disponible aux adhérents apbg : apbg.rennes@laposte.net ou apbgbretagne@gmail.com

 

M.Bonnot

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Pédadogie - projets pédagogiques - EDD
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 16:53

Le gnis publie son semence mag N° 8 : Les anciennes variétés.

Les thèmes de ce dossier sont :

La semence au coeur des filières.

Retrouvez des carottes jaunes et violettes.

Le lingot du nord, une culture restée traditionnelle.

La lentille verte du Puy, le caviar du Velay.

Coup de jeune pour les variétés anciennes

Le haricot Tarbais à l'abri des potagers.

La vie en rose ... avec l'ail rose.

Contact et renseignements :

 

Contact : angelique.chalain@gnis.fr

semencemag.fr
Rédacteur en chef : Christian Saber
GNIS
44, rue du Louvre
75001 Paris

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Articles scientifiques d'intérêt
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 16:38

 

Le BO N°21 du 26mai 2011, vous informe de la création d'un traitement automatisé de données à caractère personnel relatif à la consultation des notes obtenues par les élèves des établissements publics de second degré ( JO du 27 avril 2011) : le téléservice-scolarité.

 

Il 'sagit d'un texte à lire pour information:

 

Il conporte pour la durée de 1an (sic  et après ?).

Le nom, prénom de l'élève,

Ses notes obtenues (socle commun ?, sur 10? sur 20?...).

Les dates de contrôles (exer? recherche ?...).

Identifiant choisi par l'élève et son mot de passe.

 

Données relatives aux responsables légaux des élèves. (nom, prénom, identifiant et mot de passe choisi par ls réprésentant).

 

Données relatives aux enseignants (son nom).

 

Il est destiné à être lu par :  les élèves, les représentants légaux, les enseignants, chef d'établissements ( et ?) 

 

 lien :

http://www.education.gouv.fr/cid56294/mene1110149a.html

 

M.Bonnot

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Métier d'enseignant
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 11:12

La régionale APBG Rennes nous transmet ces informations :

 

A.P.B.G. Régionale de Nantes. 

Site national : www.apbg.org

 

Chers collègues,

 Le G.I.P. Loire Estuaire, dont les compétences vont des Ponts de Cé (49) au sud d'Angers à l'estuaire de la Loire (44), met à votre disposition sa documentation en ligne (par exemple : la faune de l'estuaire). Vous pouvez retrouver cette adresse sur le site de la Régionale.

 Goupement d’Intérêt Public Loire Estuaire, 22 rue de la Tour d'Auvergne, 44200 Nantes,
GIP Loire Estuaire http://www.loire-estuaire.org/ 

 M. Bernard PRUD'HOMME LACROIX, Directeur du GIP Loire Estuaire, prononcera l'une des 2 conférences inaugurales de notre Congrès APBG Nantes 2011.

 

 

Bonne lecture !

Cordialement, 

Alain NICOLAS, Secrétaire de la Régionale.

Association des Professeurs de Biologie et Géologie (A.P.B.G.)              

Site national : www.apbg.org

Régionale de Nantes. 

Présidente: Françoise MAROT, 18 rue Hélène Boucher 49 100 ANGERS

 Email: f.a.marot@wanadoo.fr

Vice-Président, Secrétaire de la Régionale :

Alain NICOLAS, 1 Allée Louis Joseph LEBRET 53 000 LAVAL

Email: alain.nicolas9@wanadoo.fr

 

M.Bonnot

 

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Actualités diverses
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 10:46

Ces informations  viennent de la boite mail académique (Rennes):

Rappels:

Date butoir pour les agrégations internes : 5 septembre 2011.

Date butoir pour les CAPES, CAPEPS, CAPLP internes : 16 septembre 2011.

Identifiant formation pour les SVT :

Formation à l'agrégation Interne SVT : identifiant GAIA : 11A0140215/ identifiant formation : 23449.

Formation au capes interne: Inconnu.

 

A l'attention de Mesdames et Messieurs les enseignants du 2nd degré public.

Veuillez trouver en pièce jointe, une copie du courrier adressé aux
établissements scolaires concernant la préparation des concours internes
enseignants pour 2011-2012.

 

liens joints:

Lettre pour l'inscription (et le lieu de l'inscription sur GAIA):

http://webmail.ac-rennes.fr/attach/PrepaConcoursEns1112LetEtab.pdf?sid=+GcJIH3IKzs&mbox=INBOX&charset=escaped_unicode&uid=491&number=2&filename=PrepaConcoursEns1112LetEtab.pdf

Engagement de suivie de cette préparation à retourner:

http://webmail.ac-rennes.fr/attach/PrepaConcoursEns1112Engagement.pdf?sid=+GcJIH3IKzs&mbox=INBOX&charset=escaped_unicode&uid=491&number=3&filename=PrepaConcoursEns1112Engagement.pdf

 

Les réfférences des formations pour s'inscrire:

http://webmail.ac-rennes.fr/attach/PrepaConcoursEns1112LetEtabTab.pdf?sid=+GcJIH3IKzs&mbox=INBOX&charset=escaped_unicode&uid=491&number=4&filename=PrepaConcoursEns1112LetEtabTab.pdf

 

ACCES GAIA pour l'inscription :

www.ac-rennes.fr/gaia  (si besoin : entité de connexion : 14-académie de Rennes)

 

Daniel Hervé, IA-IPR
Responsable pédagogique de la formation des enseignants.

--
Secrétariat SAFOR
Rectorat de Rennes
Tel. : 02 99 25 35 23
Fax : 02 99 25 35 27
Mèl :ce.safor@ac-rennes.fr

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Métier d'enseignant
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 07:22

Vous trouverez dans la boite mail acaémique ce message De M C Pequin IPR SVT.

Chers collègues,

Vous trouverez sur le site Eduscol les videos des interventions qui ont
eu lieu au cours du colloque sur la Bioéthique qui a réuni des
professeurs de philosophie et des professeurs de SVT en novembre 2010,
et auquel quelques uns d'entre vous ont participé.

Vous y trouverez de quoi alimenter la réflexion sur les nouvelles
méthodes d'aide à la procréation.
> http://eduscol.education.fr/pid25132/colloque-bioethique.html
Cordialement,

Catherine PEQUIN

Source mail académique

M.Bonnot

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Conférences - colloques...
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 07:10

Vous trouverez dans votre boite mail académique le courrier suivant de M J Gérard IPR SVT.

J'ai volontairement modifiez la fin du texte pour des raisons de confidencialité. Vous pouvez le retrouver dans votre boite mail académique.

 

Bonjour à toutes et à tous,

Je remercie grandement celles et ceux qui nous ont fait parvenir des remarques sur certains sujets. A ce jour
 il y a trois modifications de détail à préciser :

11_GO_01_V2 : il faut remplacer après la question 1 de la "fiche sujet-candidat" la phrase : "Appeler l’examinateur pour vérification et pour obtenir la fiche document– candidat"

par : "Appeler l’examinateur pour vérification et pour obtenir la fiche "tableur_granite_du_massif_central" (tableur .odt ou xls)"

11_BP_17 : deux correctifs

-         La photographie de la dissection des fiches "protocole" des fichiers "Matsex_planche" (.doc ou .pdf) est altérée (moitié rouge et moitié verte). Il faut utiliser celle du cédérom 2010 ou aller chercher le document dans la partie "actualités" du site national espace "enseignant"
-         Le bleu de méthylène qui figure dans le matériel à fournir à l'élève n'apparait nulle part ailleurs, ni dans les consignes ni dans l'attribution des points. Il ne faut donc pas tenir rigueur à un candidat qui ne l'utilise pas.

11_BP_09 :
Le spectre et les longueurs d'ondes de la fiche "spectrechromato_result_secours.doc" sont incohérentes. L'élève n'ayant à utiliser que les couleurs, cela ne devrait en aucun le gêner.

 Dès demain matin, ces trois correctifs seront en ligne dans la partie "actualités" du site national espace "enseignant".

Je saisis l'occasion de ce message pour vous apporter les précisions suivantes transmises par Sylvain Arnaud à propos du site national. Il vous rappelle les points suivants :

    * URl : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/svt/serveur/enseignant
    * Identifiant :XXXXX   

    * Mot de passe : XXXXX

""partie de texte"" à consulter dans la boite mail


Johann GERARD
IA-IPR SVT
Académie de Rennes

 

Source boite mail  académique

M.Bonnot

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Métier d'enseignant
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 17:49

Le bureau national vous informe de la Tenue de son Comité National .

 

Cher collègue,
Le Comité national APBG se tiendra le Dimanche 19 juin 2011
à partir de  9h30
au FIAP – 30 rue Cabanis – 75014 PARIS


Il fera suite au Bureau National APBG Prévu le Samedi 18 Juin au siège Rue Beccaria (ordre du jour prochainement)


ORDRE DU JOUR

1. Compte-rendu de l’audience du 20 avril 2011 au Cabinet du Ministre ;
2. Le point sur la réforme du lycée - Premier bilan sur la classe de seconde ;
3. Réactions de l’APBG sur les projets de programmes de TS ;
4. Bilan des 2 commissions pédagogiques (29 janvier : lycée ; 26 mars : collège) ;
5. Point ECE et BAC 2011;
6. Les épreuves anticipées du Bac 2012, séries L et ES, publiées au BO du 21 avril 2011 ;
7. Le point sur le collège - Premier bilan de la mise en place du LPC - Expérimentation EIST ;
8. La circulaire de rentrée - La formation des enseignants ;
9. Le point sur la préparation du centenaire de l’APBG et les prochaines JN ;
10. Le point sur le Congrès de Nantes  - Le prochain Congrès de Toulouse ;
11. L’APBG au Forum des enseignants innovants à Lyon les 20 et 21 mai 2011 : bilan ;
12. L’évolution du statut des personnels techniques de laboratoire ;
13. Le point sur le site APBG et le relais fiches vaccination ;
14. Préparation des élections pour le renouvellement des instances régionales à l’automne 2011 ;
15. Bilan financier 2010 et le point sur les ventes et les productions :
16. Questions diverses.
 
Cordialement,
Serge Lacassie
Gilbert Faury
 
Assemblée générale de l’APBG à 16h (au FIAP)
Si le quorum n’est pas atteint, une assemblée générale extraordinaire se tiendra lors du congrès de Nantes le jeudi 16 juillet à 9h dans l’amphithéâtre E de la faculté des Sciences,
2 bd Lavoisier à Angers.

M.Bonnot représentera la régionale de Rennes.

M.Bonnot

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Comité et bureau régional et national
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 15:41

Réflexions et propositions de l'APBG

concernant

l’enseignement des SVT au collège

 

 

Apports et rôles  de l’enseignement des sciences de la vie et de la Terre au collège.

 

            Au collège, l’apport d’un savoir scientifique est nécessaire. Il doit se faire par une approche interactive dans laquelle le jeune s’approprie progressivement savoirs et savoir-faire. L’appropriation progressive par le collégien est liée à l’observation des réalités concrètes et à « l’expérimentation » qui sont deux moteurs nécessaires à la démarche scientifique. Il est toujours plus facile d’aller vers l’inerte physico-chimique après l’examen du complexe lié au vivant que l’inverse.

 

            Les sciences de la vie et de la Terre ont un rôle spécifique à jouer dans la formation de l’esprit chez l’enfant et l’adolescent : en abordant concrètement le vivant, elles rejoignent les intérêts profonds des élèves, selon leur niveau d’évolution physiologique et psychologique, l’enfant ou l’adolescent étant pour lui-même sujet d’étude et de réflexion.

 

            L’enseignement des sciences de la vie et de la Terre développe des qualités structurantes fondamentales. En effet, l’utilisation de méthodes spécifiques d’observation, d’expérimentation, de documentation s'impose dans l’étude des phénomènes complexes propres au monde vivant et à son support la Terre. Par des méthodes actives, placé en situation de recherche et de réflexion le collégien est conduit à mettre en œuvre des techniques et à s’exprimer sous des formes variées et complémentaires, orale, écrite, graphiques, artistiques... Cela est d’autant plus facile que le collégien est attiré par le vivant et recherche naturellement des réponses aux interrogations que son observation suscite.

 

            Les travaux pratiques développés en SVT permettent le développement de l’imagination, du raisonnement logique, tout en nécessitant une pratique gestuelle intelligente. Mais la mise en œuvre de ces méthodes nécessite des moyens : groupes restreints, horaires suffisants, salles spécialisées, personnel technique de laboratoire, possibilités de travaux pratiques sur le terrain,... Il est, en outre nécessaire que la formation des enseignants de SVT soit de haut niveau, tant sur le plan scientifique que pédagogique, initiale et continuée.

 

            Les grands concepts de biologie comme ceux des sciences de la Terre, déjà abordés à l’école élémentaire comme l’unité et la diversité, le flux et la transformation de matière comme d’énergie par le vivant, le cycle de vie (procréation et mort), les grands équilibres naturels, la dynamique et la spécificité du vivant et l’évolution sont les supports des programmes du collège. L’existence de matières premières renouvelables ou non, comme la découverte des équilibres dynamiques du vivant et de la biodiversité, favorisent une prise de conscience d’une part de la nécessité d’un développement durable et d’autre part d’une santé maîtrisée, réalités porteuses pour une dynamique économique et pour la recherche.

 

            Cette approche concourt très fortement à une possibilité d’orientation positive pour le collégien quelle que soit la voie choisie, aussi bien technologique, industrielle ou générale.

 

            Cet ensemble de données structurantes et formatrices s'intègre avec les autres disciplines scientifiques comme les sciences physiques et chimiques et les mathématiques, chaque discipline gardant sa spécificité.

 

            Au niveau du collège, indépendamment des temps disciplinaires, certaines périodes de l’année peuvent permettre aux collégiens, sur quelques projets globaux, à parité littéraire ou scientifique, d’apprendre comment se fait ou se prépare une production en équipe.

 

            Enfin il apparaît fondamental qu’en fin de collège une étape permette de fixer, pour la première fois dans l’apprentissage de l’adolescent, la possibilité d’une mémorisation à long terme et d’une synthèse, grâce à un examen final mettant en œuvre les acquis et les méthodes à partir de l’enseignement au collège au niveau de l’Homme être biologique, être social, organisme de l’environnement. L’enseignement expérimental devrait être pris en compte au même titre que les enseignements des langages fondamentaux et de communication.

 

            L’enseignement des SVT au collège contribue à former des citoyens responsables et critiques, pouvant continuer à apprendre pour se former et développer leurs qualités et se forger une perspective de réussite au sein de la société. La contribution des SVT au socle commun du collège est essentielle et importante. L'enseignement par compétences demande du temps, des moyens et une formation des enseignants, le plus souvent absente ces dernières années. L'enseignant peut ensuite évaluer l'élève et renseigner le livret personnel de compétences.

 

 

La réalité de terrain, les perspectives  et les positions de l'APBG

 

            Une grande part des décisions citoyennes nécessite une compréhension des concepts de biologie et géologie et des enjeux biotechnologiques. Il est donc indispensable d'assurer aux collégiens un enseignement de SVT rigoureux, dans le cadre d'horaires suffisants qui permettent à tous les élèves des activités de travaux pratiques.

 

            Par contre, depuis de nombreuses années l’enseignement  des SVT tant en ce qui concerne les contenus que les méthodes pédagogiques a évolué pour prendre en compte le suivi, l’accompagnement personnalisé de l’élève et le développement de ses compétences. De ce fait le professeur de SVT se trouve le mieux armé pour une évolution des pratiques pédagogiques. Mais cela nécessite trois conditions qui sont capitales pour la réussite du projet dans l’intérêt de l’élève  et qui malheureusement sont progressivement remises en causes ou impossibles à développer pour atteindre les objectifs souhaités.

 

          Premier point : les groupes restreints pour les travaux pratiques. Seule la classe de 6ème maintient ces conditions minimales  favorables à l’élève. L’APBG demande que la DHG permette avec un fléchage précis un tel recours pour une partie de l’horaire à des groupes restreints sur les quatre années du collège. Alors qu’actuellement c’est le contraire qui se produit et il devient quasi impossible d’avoir de tels groupes. Ce qui va à l’inverse du but recherché. Il faut remarquer que de tels groupes étaient « fléchés » dans le cadre de l’EIST. Ils sont donc bien reconnus comme nécessaires. Ce sont les activités de travaux pratiques en SVT qui permettent la validation de nombreuses compétences du socle commun. Le temps d'un accompagnement global clair et construit s'avère indispensable pour la mise en place d'un travail par compétences au collège.

 

 

          Second point : un enseignement de SVT dispensé par un professeur spécialiste qui n’enseigne que ses deux disciplines : les sciences de la vie et les sciences de la Terre et non par un « professeur de science ». Aussi l’APBG n’est pas d’accord avec un « plan science » qui élargit l’expérimentation de l’EIST.

 

       Troisième point : dans la perspective de l'obtention du Diplôme National du Brevet le besoin d'un cadrage national qui garantisse l'équité des nouvelles modalités d'évaluation est nécessaire. La multiplication d'épreuves organisées localement (B2i, niveau A2 en langue vivante, certification du socle commun) est une source d'inégalité et d'injustices éventuelles, comme en témoignent les fortes disparités de passation et de résultats d'un collège à l'autre.

 

Paris, le 9 avril 2011

 

(M.Bonnot)

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 15:39

secrétariat  national :

BP 8337

69356 Lyon cedex 08

tel 04 78 74 47 22 - fax 04 78 01 22 14

apbg@wanadoo.fr

Compte-rendu de la réunion au cabinet du ministre

de l’Éducation nationale du 20 avril 2011

 

A notre demande, monsieur Christophe Kerrero, conseiller pour les affaires pédagogiques et l’égalité des chances et monsieur Benoît Labrousse, conseiller pour le numérique, les éditeurs, les opérateurs publics et le développement ont reçu une délégation de l’APBG avec le président Serge Lacassie, le secrétaire général Gilbert Faury et Jean Ulysse membre du bureau national chargé des relations avec les Régionales. L’entretien a duré une heure et quart, ce qui montre l’ampleur des échanges et des discussions.

 

Le président Lacassie a remercié pour cette entrevue et a indiqué qu’elle correspondait à un suivi des relations entre le cabinet de monsieur le ministre et l’APBG. Un rappel important a été fait  pour situer les problèmes à traiter dans le cadre global de la réforme du lycée et de l’évolution du collège en ce qui concerne les compétences. Pour le lycée, le président a rappelé la position officielle du comité national de l’APBG qui demande toujours un horaire plus conséquent soit 2h30 en seconde avec 1h30 en groupes restreints pour les travaux pratiques, puis 4 heures en 1re S et en terminale S avec chaque fois 2h en groupes restreints de travaux pratiques, et enfin deux heures de Spécialité en groupes restreints.

 

Mais, dans le contexte actuel, l’APBG prend acte, et est en total désaccord avec la diminution des horaires de Sciences de la vie et de la Terre comme de l’horaire global des sciences, car, compte tenu des perspectives d’emplois et d’innovations technologiques et scientifiques, cette diminution nous apparaît comme une aberration qui va contre l’intérêt des jeunes lycéens.

 

Le premier point fondamental soulevé par l’APBG c’est la nécessité d’un horaire qui distingue deux temps élève différents dont l’un avec des horaires en groupes restreints. Lors de la discussion, la délégation de l’APBG a présenté son argumentaire pour un horaire TP. La réponse du cabinet est catégorique : il n’y aura plus un affichage de temps spécifique élève en groupes restreints, c’est une volonté politique qui se fonde sur une meilleure « responsabilisation des enseignants dans les établissements avec un respect de la subsidiarité ».

 

L’APBG a demandé si le volant horaire correspondant aux temps différenciés pour la réalisation de groupes restreints était bien reconduit, comme nous l’avait indiqué le cabinet précédent. La réponse est affirmative, mais il y a une évolution importante car, s’il y a bien un volume horaire défini pour des effectifs réduits, les heures sont globalement attribuées au Recteur qui en disposera, avec possibilité de marge de manœuvre. De plus, dans les établissements 25 à 30 % de l’horaire est laissé à la libre appréciation des équipes pédagogiques. L’argument des établissements difficiles qui recevront ainsi plus de moyens a été mis en avant.

 

Un long échange s’est fait entre la délégation et les représentants du ministre sur l’arbitraire, pour nous et non pour le ministère, d’une telle disposition générale. Il faut insister sur le fait que M. Kerrero n’a pas répondu directement à la question mais pour lui, l’automaticité de l’enveloppe horaire supplémentaire pour chaque établissement pour permettre ces groupes n’est plus une règle. C’est un « pot commun » pour le Recteur, donc, dit-il, sans gain financier pour l’état.

 

Il a été ensuite question des programmes et l’APBG a fourni ses propositions en demandant en particulier en terminale un allègement des programmes qui sont infaisables en l’état. Elle a proposé des allègements pour l’enseignement obligatoire. Les représentants du cabinet ont pris note et ont trouvé que ces propositions  étaient bien argumentées et donc recevables.

 

Pour ce qui est de la spécialité, l’APBG a bien insisté sur le fait que les enseignements des trois parties devaient être faits complètement avec les connaissances, la méthodologie et les travaux pratiques. Cela nécessite au minimum 18 semaines et non pas 12. Le choix pour un travail plus « en autonomie encadrée » pour la fin de l’année » est donc envisageable à condition que ce travail fasse partie de l’épreuve du baccalauréat.

 

Pour le ministère, l’épreuve écrite avec une partie particulière pour la spécialité est conservée. Il en est de même, pour le cabinet, de l’épreuve d’ECE.

 

 

            Pour le collège Gilbert Faury a explicité les difficultés à appliquer l’évaluation des compétences mise directement sans un travail de fond fait avant pour modifier les pratiques. Le cabinet a insisté sur le fait que justement le but était de modifier la pédagogie et il a reconnu que les SVT, de ce point de vue, étaient en avance sur d’autres disciplines.

 

La délégation a montré tous les efforts faits par l’APBG pour la formation des enseignants avec le bulletin, les Journées nationales et les actions menées dans les régionales. Cela a été très remarqué par les conseillers. La délégation a insisté sur le rôle fondamental de la formation continuée à prendre en compte et à maintenir nationalement. 

 

Le bureau national

M.Bonnot

Repost 0
Published by V Govignon, B Bonnot webmasters - dans Actualités diverses
commenter cet article